Loading Likes...
Partager
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Retour du sacro-saint Tournoi inter(ne)… générationnel du Vincennes badminton club.

Ici on parle badminton, certes, mais pas que. On parle aussi Tang, K7, Boney M et Capitaine Flam.

Ici on s’impatiente au moment du service à coup de « alors, tu la craches ta pastille Valda ? » (note du rédacteur : JPP en langue djeune), une expression qui vous catapulte illico dans le monde des GTI ou du Gloubi-boulga. Ici c’est l’esprit du schnock, le vrai, versus celui du jeune, l’actuel. C’est le combat de Julie Arnold, Émile et images contre Dadju et Greta Thunberg sans arthrose ni hernie discale.

Un conseil à tous ceux qui ont les pieds en enclumes et qui grincent le matin, l’unique légèreté ne se trouve pas dans la brioche du petit-déjeuner. Il faut s’entourer de jeunes, ils ne font pas grossir et les couronnes restent bien en place.

D’ailleurs, ici on ne dit pas « vieux », on dit « les parents », des fois qu’ils ne laissent rien en héritage.

WTF ! C’est trop dar.

YOLO versus Carpe Diem