Loading Likes...
Partager
Share on Facebook
Facebook
Email this to someone
email

Les mauvaises langues le comparent à Didier D. alias “La Dèche” qui enchaîne les coups de chance pour les grosses compétitions… Lui, il s’en lave les mains.

Il a refait le coup ! Comme l’année dernière avec Bénédicte.

Ce n’est pas bien compliqué, il est dans  sa bulle : quand on joue un match de badminton dans son équipe et à cet endroit précis, on comprend vite qu’on va avoir le vent dans le dos. C’est bien simple d’ailleurs, il n’y a pas eu un seul de ses adversaires pour hurler au scandale et aller passer un savon aux organisateurs.

Mystifiés, toutes et tous, comme le confirme une joueuse présente hier soir et qui souhaite garder l’anonymat :

« Ce tournoi est le propre de Jean-Daniel, la saponification aussi »

Ce fut, derechef, le grand festival de la bonne fortune, et pour bien vérifier une bonne fois pour toutes qu’une puissance supérieure préside bel et bien à sa destinée, ce sont Valérie, Paul, Jean-Yves et Christophe qui ont eu l’honneur de marcher sur le fil de sa baraka pour en confirmer l’alchimie.

Et s’il fallait un signe définitif que rien ne pouvait arriver encore cette fois pour entraver sa marche triomphale vers un deuxième sacre consécutif, et miracle parmi les miracles que l’expression «la chance du champion» n’a pas été inventée pour rien, les vainqueurs ont remporté un magnifique produit cosmétique « fait main, intensément hydratant et débordant d’ingrédients bénéfiques, à la fois frais et respectueux, riche en ingrédients naturels et sans huile de palme ».

De quoi bien se faire mousser…  les mains.

Mani pulite