Loading Likes...
Partager
Share on FacebookEmail this to someone

La bûche à peine digérée, voici déjà venu le temps de la galette, et ce n’est pas la fine couche de sarrasin saisie dessus dessous et parsemée de pétales de rose tièdes de la crêpe Gigi. Là, c’est du sérieux, c’est plutôt brutal… Vous z’avez de la pâte feuilletée dorée et croustillante ! Z’avez aussi de la frangipane ! Z’avez alors le tournoi interne de la Galette formidablement organisé, ambiancé et photographié par Amaury, notre responsable événementiel.

Mais comme beaucoup de gens, après ces deux semaines de trêve et de fêtes, tu ne reviens toujours pas à l’équilibre de ton poids de forme : ça forcit dans l’IMC, alors remettre le couvert avec une part de galette à la frangipane de 100 grammes quand on sait qu’elle contient entre 400 et 500 calories… pour aborder 2018 avec sérénité et tenter de rentrer ton ventre dans tes nouveaux maillots, on a connu mieux.

Au boulot, à l’école, en famille, aux vœux de ton premier édile, ceux de ton patron, tu tires en plus les rois à tout va. Hélas pour toi, qu’elle soit fourrée à la frangipane ou au chocolat/pomme/etc., et même garnie de fève en toc ou en diamant, « on ne dit jamais non à une petite part »… parce que c’est bon, mais surtout parce que c’est festif mon ami.

Tu peux te dire que c’est pour la tradition, de celle qui perdure sans que personne ne sourcille, qu’il faut bien commémorer les Rois Mages venus présenter leurs dons à la naissance de l’enfant Jésus. Tu peux même lui donner un nom technique : l’Épiphanie, ça rassure quand on travaille dans un bureau d’études.

Et puis que tu sois jeune, vieux, ingénieur, mécano, parigo ou d’ailleurs, la vraie question c’est de savoir si tu vas être le roi ou la reine, et là, c’est comme au badminton, chacun possède sa technique : tu as le retourné de part, c’est cash et sans fioriture – une sorte de rush au filet – qui peut t’amener jusqu’au soulevé manifeste de la couche supérieure – le smash du bourrin – ; pour les plus techniques d’entre nous, il y a la palpation discrète – l’amorti feinté – pour qu’une fois arrachée à sa pâte puis soigneusement nettoyée à coups de langue, tu puisses fièrement ta fève enfin exhiber. Set et match !

Je crois que j’ai eu un pif de génie ! [D’un ton blasé] Je veux dire une épiphanie.

Le Roi jaune di Milano

Mais s’il te faut un vrai totem d’immunité, sache donc qu’en 90 minutes de badminton, tu présenteras le bilan comptable assez raisonnable de pratiquement 400 calories brûlées, soit peu ou prou l’intégralité de ta part de galette, sauf si comme le roi jaune de ce soir tu prends 3 parts et que tu as 3 fèves…

  • La Galette 2018
    La Galette 2018
    25% de tes Apports journaliers recommandés (AJR) pour une part
  • La Galette 2018
    La Galette 2018
    27 courageux postulants pour 4 couronnes
  • La Galette 2018
    La Galette 2018
    Fabien et Marco qui ont eu 4 fèves à eux 2 (sur 4 possibles)
  • La Galette 2018
    La Galette 2018
    L'équipe 6 qui a survolé les débats cette année
  • La Galette 2018
    La Galette 2018
    2 matches de double en 2 sets de 15 points par rencontre
  • La Galette 2018
    La Galette 2018
    Double Dame
  • La Galette 2018
    La Galette 2018
    Double Mixte (à priori)
  • La Galette 2018
    La Galette 2018
    Double Homme
La fève du mardi soir